CROUY-sur-OURCQ

logo du site
  • CROUY-sur-OURCQ

Accueil du site > Pages Annexes > Musée

Musée

Musée de la vie quotidienne et du terroir

En entrant dans ce petit musée, le visiteur ne doit pas s’attendre à trouver des objets de valeur ou des choses rares. C’est un musée de la vie quotidienne contenant des objets utilitaires pour la plupart. En le créant en 1998, les thèmes choisis furent l’eau, le feu, la terre. Dans les maisons et fermes anciennes, les grand-parents et les parents habitent et couchent dans le lit bien douillet, dans l’endroit le plus chaud de la maison.

EAU L’eau qui a eu toujours de l’importance dans la vie des gens servait à laver le linge à la rivière, à la fontaine, aux lavoirs à l’eau courante. Nous pouvons voir ainsi 3 photos de lavoirs. Vous pouvez voir aussi à quoi pouvait ressembler un cabinet de toilette au XIXè siècle et au début du XXè. Au passage, vous remarquez la collection de poupées habillées à l’ancienne, suivant les indications données par le Conservateur des arts et traditions populaires de Seine-et-Marne. Les coiffes sont celles de différents pays et de la Brie en général. Une vieille femme figure là, au col brodé qui dénote une certaine aisance.

FEU La cheminée de la salle commune d’une maison briarde a été reconstituée suivant les indications et dessins donnés par un tailleur de pierre local. Vous remarquez la cave à affiner le fromage près de la cheminée. Vous pouvez voir toutes sortes de récipients dans le foyer ; le four, les rôtissoires, les chaufferettes étaient alimentés en braise rouge ; la poêle à cuire et les différentes choses que vous voyez sont de grands progrès, par rapport à l’âtre. Pour l’éclairage, vous pouvez voir des chandelles, des bougies, des lampes à essence, à pétrole. Sur les étagères de la cuisine, nous avons des ustensiles de cuisine, de pâtisserie, des casseroles, des passoires pour le fromage blanc. L’évier, taillé dans la pierre, est du XVIIè siècle ; il provient d’un village voisin situé à 6 kms de Crouy-sur-Ourcq. La glacière est d’époque Louis-Philippe. Le garde-manger, où étaient entreposés les aliments, se mettait dans la cave ou le cellier.

TERRE Vous pouvez voir des éléments d’outillage servant aux cultures de notre terroir, des céréales : blé, orge, maïs, tournesol, lin, fèveroles, pois. Parmi les autres cultures de la Brie, nous avons les pommes de terre, les betteraves fourragères et sucrières. Pour vous donner une idée de la moisson de l’époque, vous pouvez observer le tableau au-dessus de la cheminée. Les peupliers, dont la culture s’appelle la peupuliculture, étaient acheminés vers les scieries essentiellement par la rivière. Les nids d’oiseaux donnent un côté naturel à ce musée.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF